Dans votre jardin, vous avez besoin d’un support permettant de transporter des matériaux ou du sable. Cependant, lorsqu’il existe une pente au niveau de votre jardin, le transport de ces derniers devient pénible. La solution réside alors dans le choix d’une brouette motorisée. Que ce soit une brouette à roues ou à chenilles, son plateau à ridelles est très pratique afin de contenir de très gros volumes de charges.

Pourquoi une motorisation des brouettes ?

Dans le secteur agricole, du bâtiment ou des travaux publics, l’utilisation de brouettes est indispensable. En effet, certaines pentes lourdes sont parfois difficiles à négocier et cela ralentit souvent le travail. Qu’il soit électrique ou thermique, la brouette à moteur permet d’assurer le transport avec des charges allant de 100 et à 500 kg. Pour les pentes, il est possible de négocier des surfaces allant jusqu’à 45%. À roues ou à chenilles, la brouette compte plusieurs accessoires en fonction des manutentions à réaliser. D’ailleurs, son poids à vide diffère largement selon le type en compte au moins 50kg environ. Pour la benne qui la compose, elle a une taille assez variable et celle-ci est souvent capable de basculer en plus de plusieurs vitesses.

La brouette motorisée : quelles utilisations ?

La brouette motorisée est un outil qui permet de transporter des charges allant jusqu’à 100 kg sur un terrain plat. Il embarque un moteur qui peut être électrique ou thermique. Pour un modèle électrique, la batterie se recharge grâce à une prise. Le modèle thermique, quant à lui, il utilise du carburant et il faudra penser à la vidange, à l’entretien, de l’huile, la bougie, etc. À noter qu’il existe des modèles à 3 roues ou à 4 roues et le second permet de supporter une charge beaucoup plus imposante. De plus, les modèles à 4 roues disposent d’un frein à main pour retenir la charge.

Quelles caractéristiques retenir pour votre choix ?

Le choix de votre brouette à moteur dépend largement du type de travail à effectuer. Si vous devez transporter du bois sur un terrain plat, le mieux serait d’opter pour une brouette électrique à 3 roues. Pour des travaux de grande envergure ou pour des constructions sur une zone accidentée, il faudra opter pour un modèle à chenilles qui est bien plus adapté pour ce genre de situations. Quoi qu’il en soit, il faut prendre en compte la puissance de l’engin, des vitesses, le type de pente, la largeur utile de l’engin, etc.