Récemment, la distillerie du Fjord de Saint-David-de-Falardeau a remporté les honneurs grâce à son gin aux aromates boréaux. Le gin de fabrication artisanale va alors se retrouver bientôt sur les tablettes de la société des alcools du Québec (SAQ). Il a d’ailleurs décroché la médaille d’or dans sa catégorie lors de la compétition internationale de spiritueux de San Francisco, l’une des plus prestigieuses au monde. Il faut dire que les trois fondateurs de l’entreprise familiale, les frères Jean Philippe, Benoit leur père Serge Bouchard ont reçu une très bonne nouvelle.

Des derniers mois prolifiques

En ce qui concerne la vente des produits de la distillerie du Fjord, ces derniers mois ont été particulièrement prolifiques. En effet, le trio auquel un employé prête désormais main-forte est aujourd’hui à la dernière phase de l’embouteillage. Avant de livrer la semaine prochaine sa première commande de la SAQ. Après avoir déposé une offre de produit à la SAQ, il fallait que cela prenne au moins 3 mois. Ensuite, une commande de 400 caisses de 12 bouteilles chacune avait été passée. Ainsi, toutes ces bouteilles vont se retrouver sur les tablettes d’une centaine de succursales de la province dans environ 4 à 5 semaines. À noter que les succursales de la région seront largement priorisées.

Une recette boréale

La distillerie du Fjord, située au pied des Monts-Valin, utilise une eau de source de qualité du secteur et un mélange d’aromates issus de la flore boréale. Il faut aussi dire que le myrique baumier, le poivre des dunes et les jeunes pousses de sapin que vous pouvez trouver sur le site www.floreboreale.fr peuvent être considérés comme faisant partie de la recette secrète de l’entreprise. Un secret qu’elle entend garder jalousement pour préserver l’authenticité de son produit.

Céjep de Jonquière : de l’emploi pour les diplômés

Au printemps dernier, la distillerie du Fjord a engagé au printemps finissant la première cohorte de l’attestation d’études collégiales en techniques de production en microbrasserie du Cégep de Jonquière. Aujourd’hui, l’entreprise espère pouvoir engager un nouveau technicien de la brasserie à l’automne. À noter que le stagiaire en distillation a déjà été engagé à la fin de son stage de fin d’études. L’entreprise espère surtout avoir un deuxième stagiaire à la prochaine cohorte à l’automne afin de booster sa productivité et d’installer dans la durée. L’objectif, c’est d’avoir à accès à une main-d’œuvre qualifiée dans les meilleurs délais et à proximité du site de production.

http://www.comexpress.fr/wp-content/uploads/2017/09/distillerie.jpghttp://www.comexpress.fr/wp-content/uploads/2017/09/distillerie-300x300.jpgCydZHabitatRécemment, la distillerie du Fjord de Saint-David-de-Falardeau a remporté les honneurs grâce à son gin aux aromates boréaux. Le gin de fabrication artisanale va alors se retrouver bientôt sur les tablettes de la société des alcools du Québec (SAQ). Il a d’ailleurs décroché la médaille d’or dans sa catégorie...Diffusez votre communication en express !