Le bilan sanguin représente le regroupement de plusieurs analyses sanguines. Très souvent, il est effectué dans le but de détecter des pathologies, d’établir un diagnostic, de découvrir des changements dans les éléments constitutifs du sang, ou même de suivre l’évolution de certains problèmes liés à la santé. Il faut savoir que le sang est le seul élément qui puisse véritablement renseigner sur l’état de santé de l’individu. Pour effectuer un bilan sanguin, il vous faudra vous rendre dans le laboratoire pour une analyse de sang.

En quoi consiste le bilan sanguin ?

Le bilan sanguin est un ensemble de mesures faites dans le sang. Il permet de mesurer la concentration sanguine de divers éléments. Il peut s’agir des hormones, des globules blancs, des sels minéraux, des agents infectieux, ou autres. L’objectif du bilan sanguin est toujours de poser, de vérifier, ou même d’affiner un diagnostic. Dans certains cas, le fait de se rendre dans un laboratoire pour une analyse de sang peut également aider à déterminer la présence de stimulants, d’alcool, ou de médicaments dans l’organisme de l’individu. Il existe plusieurs types de bilan sanguin. En fonction de votre situation ou (si vous êtes malade) de vos symptômes, le médecin pourra vous indiquer le type de bilan à effectuer. En cas d’anémie, il vous faudra effectuer un dosage du fer sérique.

Se faire une prise de sang

Pour savoir ce qui se passe réellement dans votre organisme, il vous faudra vous rendre dans un laboratoire pour une analyse de sang. Le bilan sanguin peut également vous aider à toujours rester en bonne santé. Il vous permettra de détecter la présence de certaines maladies à temps (c’est le cas du cancer par exemple) et de vous faire ainsi un traitement dans les plus brefs délais. Il existe des bilans sanguins qui imposent à l’individu de rester à jeun. C’est le cas lorsque vous devez effectuer un bilan lipidique, ou un test respiratoire à l’urée.

C’est aussi le cas pour une prolactine, ou même une glycémie et hyperglycémie provoquée par voie orale. En fonction du type de bilan à effectuer, la prise de sang devra être effectuée sur une artère, une veine ou un capillaire. Si le médecin suggère une prise de sang veineux ou artériel, l’utilisation d’un garrot peut s’avérer indispensable. Par contre s’il s’agit d’une prise de sang capillaire, une petite piqûre au bout du doigt suffit pour tester votre sang et vous informer de votre état de santé.